En maternelle, pratiquer la radio avec les plus petits, c’est possible !  Découvrez comment des enfants, qui ne savent ni lire ni écrire, font de la radio.
En maternelle, la webradio aide les enfants à comprendre et se faire comprendre, développer leur vocabulaire, échanger et communiquer avec les autres, et apprécier l’environnement scolaire. Deux formules sont envisageables :
1. Intégrer les élèves dans une émission interclasse

Par groupe de quatre à cinq, des élèves prennent en charge une des rubriques de l’émission interclasse : une comptine, un jeu radio, l’évocation d’une activité de classe, “j’aime ; j’aime pas”…

Favoriser l’expression personnelle, dans une rubrique webradio.
A l’école du lycée français d’Addis-Abeba, des élèves de Grande Section ont préparé une rubrique sur leur élevage d’escargots. Le lendemain, ils l’ont présentée lors d’une émission interclasse, qui a réuni des élèves de la Grande section au CM2.
La veille de l’émission, l’enseignante Ludmina Choplin a pris en note les remarques des élèves, leur a donné des dessins rappelant les élements de leur intervention, puis leur a demandé de les mémoriser.
La facilité de la préparation en classe a étonnée l’enseignante.

Ludmina Choplin, enseignante à Addis-Abeba (0’39)

Vidéo de l’intervention des élèves de Grande section dans l’émission.

Parler plusieurs langues sur une webradio est amusant et motivant.
A partir de sujets simples, il est possible d’éveiller les élèves aux langues.
Pour une émission interclasse, des élèves de Moyenne section de l’école française de Pasadena ont préparé une rubrique sur les animaux de la ferme. En français et en anglais, ils ont présenté en direct des noms d’animaux et leur cri.
Durant le formation de l’atelier webadio, la préparation de la rubrique s’est révélée plus aisée que ne l’avait estimé l’enseignante.

Claire Périfel, enseignante à Los Angeles (0’38)

Emission à l'école de Los Angeles - Pasadena
Emission à l’école de Los Angeles – Pasadena
2. Mettre en œuvre une émission en classe de maternelle

 

L’enseignante anime l’émission des élèves.
Cette formule facilite la mise en onde de l’émission. Il s’agit de réinvestir des sujets évoqués en classe ou plus personnels : météo, conte, observation, impression, récit de week-end, devinette…

Les élèves animent l’intégralité de l’émission.
De retour de formation, Myriam Bruel a crée la webradio “Radio Oh Oh”, avec ses élèves de maternelle.
Lors de la première émission, dédiée aux saisons, l’enseignante a juste assuré la partie technique, confiant l’animation à l’une de ses élèves.
La jeune animatrice a annoncé des extraits musicaux des quatre saisons de Vivaldi, à la suite desquels des élèves se sont exprimés.
L’émission débutait par un jingle conçu en classe.

Emission d’élèves de maternelle sur les saisons (2’53)

Emission en maternelle à Toronto
Emission en maternelle à Toronto