A Istanbul, webradio FLE au lycée Sainte-Pulchérie

Quinze enseignants et près de cent lycéens du lycée Sainte-Pulchérie ont suivi la formation de l’atelier webradio à Istanbul. Huit émissions de FLE ont été enregistrées en cours de français.

LA FORMATION A DÉBUTÉ AVEC LES ENSEIGNANTS

Avant qu’ils n’encadrent les élèves pour la préparation des émissions, les professeurs ont été initiés à la mise en œuvre d’une webradio scolaire, qui respecte le codes professionnels de ce média.

Ils ont appris à écrire en style radio, à composer une grille de programme, à « monter » et mixer des fichiers audios, et à s’exprimer devant micro.
Ensuite, ils ont ensuite enregistré leur propre émission pour mettre en pratique les acquis de la formation.

Julian Baillargues professeur de français (0’55)

QUATRE CLASSES ONT SUIVI LA FORMATION


Réaction de lycéens, à la suite des émissions 1’03

Les élèves ont choisi une fonction : animateur, journaliste, chroniqueur, présentateur de jeu, intervieweur, concepteur de l’habillage d’antenne (jingles, tapis musicaux, fausses publicités)…

Après avoir écrit leurs leurs textes, ils les ont oralisés, afin de les « dire » plutôt que les « lire ». Ils ont aussi pratiqué l’enregistrement, le montage et le mixage audio.

Huit émissions ont été réalisées dans les conditions du direct.

Emission 1, animée par Duru – 7’44

UN OUTIL EFFICIENT POUR LE FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGÈRE

Pour ces élèves, la webradio avait une dimension FLE. En effet, ce n’était que leur deuxième année scolaire de cours en langue française. 

Durant la formation, la radio s’est révélé un outil très performant pour l’apprentissage du FLE, notamment pour l’articulation, la phonétique, la prosodie, et la gestion du stress et des émotions.

Julian Baillargues et la documentaliste Christelle Ducrot (0’59)

 

g